Caitlin Nzegang
Ostéopathe à Herblay
2 Avenue du Bol d'air, 95220 Herblay, France

La séance d'ostéopathie à Herblay

Qu'est-ce que l'Ostéopathie ?

L’ostéopathie est une thérapie manuelle aussi bien préventive que curative.

Elle a pour but de trouver et de traiter les diverses restrictions de mobilité qui peuvent exister au niveau de certaines zones du corps (articulations, ligaments, muscles, viscères), afin de prévenir ou de diminuer l’apparition d’une douleur à ce même endroit, ou même souvent à distance.

En effet, l’ostéopathie est une thérapie holistique, c’est-à-dire qu’elle ne se focalise pas uniquement sur l’éventuelle zone en souffrance, mais considère la personne dans toute sa globalité, ainsi l’ensemble du corps et le mode de vie sont pris en compte. La cause de la douleur est souvent localisée plus ou moins à distance.

Par diverses techniques, l’ostéopathe va chercher à traiter la cause de la douleur. L’objectif étant de redonner au corps la possibilité de se rééquilibrer et de s’autoréguler.

Elle nécessite une connaissance approfondie de l’anatomie, ainsi que du fonctionnement du corps humain et des interactions entre chacun de ses systèmes.

Une consultation d'ostéopathie peut être réalisée à tout âge de la vie (nourrissons, enfants, adultes, femmes enceintes, personnes âgées).

En effet, les techniques ostéopathiques sont adaptées en fonction de l’âge du patient, de sa morphologie, mais également selon le ressenti de l'ostéopathe ainsi que celui du patient, afin d’être le plus efficace possible et de respecter l’un des principes fondamentaux de l’ostéopathie : la règle de non-douleur.

Les principaux motifs de consultation

Pensez à vous munir des examens complémentaires (radios, scanner, IRM,…), s’ils vous ont été prescrits.

Douleur au niveau de la colonne vertébrale

  • Cervicalgie, torticolis
  • Dorsalgie, douleur costale 
  • Lombalgie, lumbago

Douleur au niveau des membres (épaules, coudes, genoux, chevilles…)

  • Tendinites
  • Arthrose

Système nerveux

  • Sciatique
  • Cruralgie
  • Névralgie cervico-brachiale
  • Névralgie d’Arnold
  • Névralgie faciale
  • Névralgie intercostale

Séquelles de traumatismes

  • Chute
  • Fracture, entorse, luxation
  • Accident de la route

Troubles digestifs

  • Reflux gastro-oesophagiens
  • Constipation, diarrhée
  • Ballonnements
  • Difficultés à digérer
  • Douleurs abdominales

Troubles uro-gynécologiques

  • Cystites à répétition
  • Douleur pelvienne liée aux cycles
  • Douleur lombaire liée aux cycles
  • Migraine liée aux cycles

Sphère crânienne

  • Maux de tête (migraines, céphalées..)
  • Vertiges
  • Bourdonnements d’oreilles (acouphènes)
  • Otites chroniques
  • Sinusites chroniques
  • Rhinites chroniques
  • Douleur/blocage mâchoire
  • Bruxisme

Stress et anxiété

  • Troubles du sommeil
  • Nervosité, anxiété, stress
  • Fatigue
  • Spasmophilie
  • États dépressifs

Différentes techniques ostéopathiques

L’ostéopathe ne dispose que de ses mains comme outil de diagnostic. Au moyen d’une palpation fine et précise, il va tenter de mettre en évidence les zones en restriction de mobilité pouvant être en lien et expliquer l’éventuelle symptomatologie du patient.

L’ostéopathe dispose de tout un panel de techniques qu’il utilise en fonction du ressenti du patient, mais également en fonction de ce qu’il estime lui être le plus adapté.

Techniques musculo-squelettiques

Ces techniques ont un champ d’action musculaire et articulaire, dans le but de redonner de la mobilité là où elle fait défaut.

Elles se composent de manipulations articulaires à proprement parlé (rythmiques, HVT), ainsi que de techniques utilisant des contractions musculaires.

Techniques viscérales

Ces techniques s’intéressent aux viscères (estomac, foie, intestins, poumons, vessie…). Elles ont pour but de diminuer les tensions qui peuvent exister au niveau des ces organes, afin, d’une part, de leur redonner une mobilité et une fonctionnalité correcte ; et d’autre part, d’agir plus à distance sur l’appareil musculo-squelettique.

Ces techniques sont, entre autre, indiquées lors de certains:

  • troubles respiratoires
  • troubles digestifs
  • troubles gynécologiques
  • troubles urinaires.

Elles sont également indispensables dans la prise en charge de certains troubles de l’appareil musculo-squelettique (lombalgie…).

Techniques crâniennes

Elles sont très pratiquées sur le nourrisson, mais pas uniquement, elles sont en effet applicables à tout âge.

Elles sont totalement indolores, douces et sans danger.

Elles sont centrées sur les os du crâne et de la face. Elles intègrent, parfois, le sacrum dans l’objectif de relâcher toutes les tensions situées entre celui-ci et le crâne.

Elles sont particulièrement utilisées dans la prise en charge de certains :

  • maux de tête
  • troubles ORL (otites, sinusites, vertiges, acouphènes…)
  • troubles du sommeil
  • traumatismes de la tête et du cou
  • avant/ pendant/ après traitement orthodontique

Techniques tissulaires

Ces techniques s’adressent aux fascias, c’est-à-dire aux enveloppes, membranes entourant les muscles, viscères, articulations, etc.

Il s’agit de libérer les tensions trouvées au niveau de ces fascias, dans le but de leur rendre de la mobilité ainsi qu’à ceux qu’ils entourent.

Consultation

Déroulement d’une séance d'ostéopathie

Une consultation d’ostéopathie dure entre 45 min et 1h.

Une phase d'anamnèse durant laquelle l'ostéopathe récolte un maximum

d'informations sur la plainte du patient et sur les caractéristiques de celle-ci, mais d'une façon plus générale, sur le mode de vie du patient ainsi que sur ses antécédents.

Une phase d'observation et de tests au cours de laquelle l'ostéopathe prend le patient dans son intégralité, afin de comprendre, d'une part, quelle structure dysfonctionne, et d'autre part, pourquoi cette structure dysfonctionne.

Une phase de traitement consistant en l'utilisation de techniques manuelles, réalisées selon un plan de traitement spécifique et adapté au patient.

A l’issu de la consultation, il se peut que des conseils vous soient prodigués, dans le but de pérenniser votre traitement ostéopathique dans le temps et d’éviter d’éventuelles récidives.

Conseils

Afin que le corps intègre le mieux possible le traitement, il est préférable de ne pas prévoir d’activités trop intenses dans les 24/48h qui suivent la consultation d'ostéopathie.

Il est nécessaire de particulièrement bien s’hydrater en sortant d’une séance.

Il est possible que le patient se sente fatigué.

Fréquence des consultations

Dans une optique préventive, il est conseillé de faire un bilan ostéopathique environ 2 fois par an. Contacter votre ostéopathe à Herblay-sur-Seine.

Création et référencement du site par Simplébo   |  

Connexion